Menu

Balnéo : la baignoire jacuzzi la reine de l’hydromassage

22 mars 2019 - Habitat
Balnéo : la baignoire jacuzzi la reine de l’hydromassage

Considérée comme étant le nec plus ultra de la balnéo, la baignoire jacuzzi est un concentré de bien-être. Jets, bulles, tourbillons… elle fait tourner la tête à bien des particuliers. Elle s’installe à domicile sans trop de difficultés pour des moments de détente absolus. Les vertus de l’hydromassage sont connues depuis des millénaires et aujourd’hui elles sont accessibles grâce à différents modèles de baignoires balnéo.

La balnéo pour lutter contre le stress

Baignoire jacuzzi

Dans une société où tout va toujours plus vite, le stress est le facteur déclencheur de nombreux problèmes de santé. Cette quête du bien-être est présente partout dans les magazines, à la télé, sur les réseaux sociaux. Les livres sur le développement personnel cartonnent avec toujours cet espoir d’une vie meilleure. Dans la détente à domicile c’est bien entendu la balnéo qui remporte tous les suffrages avec la baignoire jacuzzi en tête. Les vertus de l’hydromassage sont connues depuis très longtemps, les Romains, les Grecs, les Égyptiens… utilisaient déjà l’eau chaude ou froide comme soin. Ici c’est une eau chaude à 35°C avec différents jets d’eau latéraux et des jets d’air au fond de la baignoire. Ainsi bulles, jets et tourbillons pour un moment de détente absolu. Mettez dès à présent un terme à votre surmenage et offrez-vous à domicile un havre de bien-être.

Votre baignoire balnéo

C’est en fonction de vos envies, de la place que vous disposez et de votre budget que vous allez choisir le modèle qui vous convient le mieux. Présentée dans différentes tailles mais aussi formes la baignoire jacuzzi est ronde, carrée, rectangulaire, en îlot, d’angle ou encore longue. Pour toute la famille, elle va en un clin d’œil vous délester de vos douleurs musculaires, du stress, favoriser une meilleure digestion et vous aider à mieux dormir. Selon les jets utilisés, elle peut détendre ou au contraire tonifier.